Fabriquer une porte de grange coulissante

Porte terminées avec les poignées

Ce petit tutoriel décrit comment j’ai fabriqué moi-même ma porte de grange coulissante. Je ne suis qu’un bricoleur du dimanche, du coup cet article peut paraître pour certains rempli d’erreurs. Mais je n’ai pas vu beaucoup de réalisation sur internet de porte de grange extérieur ou de garage, donc je me lance ! Si cela peut aider !

Schéma de ma porte coulissante

Schéma de porte coulissante pour une grange
Schéma à main très levée de ma future porte de grange
Emplacement de ma future porte de grange.
Les murs sont en pierre d’une épaisseur de 60 cm.

La porte se décomposera en deux parties. J’ai préféré deux portes de 1,50 m qu’une porte de 3 mètres. Je me dit que cela va être plus facile à l’usage pour ouvrir et fermer celle-ci : pas la peine de tirer une porte de 3 mètres mais seulement sa moitié… Pour faire « glisser » cette porte, j’utilise deux rails de 3 mètres chacun.

Idées et listes de course

Dans un premier temps, il a fallu me documenter, et il faut bien le dire, je n’ai pas trouvé grand chose, à part ce blog : Le blog de etienne et lila. Par chance, ils habitent le Morbihan, en Bretagne, et j’ai donc pu avoir le même fournisseur qu’eux, l’entreprise, KDI basé au 145, rue de Kerpont Z.I. de Kerpont, 56850 Caudan.

J’ai donc commandé chez KDI :

  • 2 barres métallique de 3 mètres
  • 10 accroches pour fixer ces 2 barres métallique (que je ne vais pas utiliser au final)
  • 4 montures à galets
  • 1 profil en U, « rail » de guidage au sol
  • 2 guides bas pour guider les 2 portes dans le rail au sol
  • 1 bombe de galva pour mettre sur les deux barres métalliques
Monture à galet
Monture à galet qui va permettre de déplacer la porte sur le rail

J’ai changé d’avis pour leur accroche de fixation, je préfère utiliser une tige filetée de diamètre 10 mm inox, avec deux boulons de serrage. Mon mur a du relief, il va falloir jouer sur le placement de la barre où la porte va coulisser pour qu’elle soit horizontale au mur. La tige filetée me le permet. J’ai donc acheté à Leroy Merlin :

  • 3 tiges filetés inox diamètre 10 mm d’un mètre
  • 10 boulons de 10 mm inox avec frein
  • 10 boulons de 10 mm inox
  • deux cartouches de scellement chimique
Tige filetée, boulons inox et cartouche de cheville chimique

Pour le bois, j’ai pris des lames de 4 mètres traitée classe 3 de chez Bricot Depot. C’est pas cher et costaud. Référence du produit : PLANCHE RABOTÉE EN ÉPICÉA – L. 4 m – Section 27 x 195 mm Référence : 931388, 12€30 la planche.

1 – Perçages

Le perçage du mur se fait avec une mèche de 12mm adapté à la pierre. J’y introduit par la suite la tige filetée (les 2 tiers de celle-ci) avec le scellement chimique.

Tige filetée que l’on va couper et sceller chimiquement pour soutenir le rail. Perçage d’un trou de 12mm dans le mur de pierre.
Perçage du rail acier avec une mèche de 10mm
Après avoir mis de l’antirouille sur la barre, on lui applique une peinture Galva Mat à la bombe.

2 – Mise en place du rail de suspension

Attention, c’est l’opération la plus difficile, il faut que votre rail soit au niveau. Le mieux, est de le faire à deux personnes. Mettre le bout de la barre sur la première tige filetée fixée au mur. Mettre le rail au niveau. A l’extrémité du rail, prendre le repère pour percer le mur. Finir par les trous entre ces deux extrémités.

1er rail mis en place avec 5 fixations sur des tiges filetées de 10mm
Bien contrôler les extrémités entre les 2 fixations situées à chaque bout de la barre.
Coupe des tiges filetées au ras du boulon pour que les galets puisse passer sans frotter !

3 – Réalisation du cadre de porte

Cadre de la porte mis en place pour les tests.

J’ai créer le cadre, sans toutes les planches afin de pouvoir installer la porte pour la tester (frottements, savoir ou tombe la porte pour le rail de guidage, etc…)

4- Sceller le rail en U pour guider la porte

Rail en U sceller avec du mortier

Pour guider la porte, et la stabiliser, il lui faut suivre le rail en « U » à sa base. Du coup j’ai du creuser puis sceller celle-ci avec du mortier de montage de chez Leroy Merlin. Je l’ai placé à l’aplomb de la porte.

5- Finir de visser les planches

On ajoute les planches directement au cadre en place sur le rail
Les bouteilles de gaz ne servent qu’à maintenir la porte quand je visse les planche

Je viens fixer les planches directement sur la porte qui a été mise sur le rail. Avantage, je n’aurai pas à la porter pour la mettre en place.

Porte finie sans les poignées
Porte ouverte et finie

A propos Norbert

Auteur du site https://sostracteur.fr

2 Commentaires

  1. Merci merci et merci enfin un vrai tuto qui explique bien le boulot qui m’attend.. seul changement pour ma part et pas des moindres les portes seront encadré pour donner un style indus
    Je me posé bcp trop de question sur le rail, quoi choisir etc et idem pour les planches.. c’est top

    • Merci Antoine pour ton commentaire, pour l’instant la porte fonctionne encore bien j’attend de voir avec l’humidité de l’hiver si elle ne gonfle pas trop… Il manque aussi un guide de porte au sol sur les côtés. On verra avec le temps…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *